Les Pigeons

Comme l’écrit Monsieur Bouteloup :

Partie 1

« Il est essentiel qu’une équipe nouvelle, motivée et déterminée, alliant jeunesse et expérience, esprit d’innovation et pragmatisme, se penche sur l’avenir de Seysses, sans oublier aucun quartier. »

« Il est essentiel de se pencher sur l’avenir de Seysses », nous dit Mr Bouteloup : cela veut donc dire qu’en 6 ANS DE MANDAT D’ÉLU, IL NE S’EST ENCORE JAMAIS PENCHÉ SUR L’AVENIR DE SEYSSES. Rassurant non !!

Quand bien même il n’aurait pas été élu pendant 6 ans, de par la perspective d’être candidat pour le mandat de Maire il apparaîtrait comme logique de s’intéresser déjà à sa ville.

De ce fait, on « se penche » sur elle longtemps avant, on va régulièrement au-devant de ses habitants et on prépare un projet original à présenter.

En effet, quand on se présente candidat, il ne s’agit plus de se pencher, on est déjà PLONGÉ dans Seysses, on a surtout une bonne connaissance des dossiers et on a des projets concrets et bien établis. En somme, ON CONNAIT LA VILLE, ON CONNAIT SES ADMINISTRÉS

et pourtant, c’est le contraire. Nous avons même été témoins pas plus tard que vendredi dernier – le 10/01/2020 – de la visite de Monsieur Bouteloup SUR LE MARCHÉ de Seysses. Ce Monsieur Bouteloup s’est étonné qu’il y ait si peu d’exposants. IL N’Y AVAIT DONC JAMAIS MIS LES PIEDS ?!

Un intérêt pas si évident pour sa commune et PAS DE PROJETS SUR PRÈS DE 6 ANNÉES À L’EXCEPTION PEUT-ÊTRE DE CELUI, BÂCLÉ ET RATÉ, DU CRÉMATORIUM.

Le Maire sortant, dans son éditorial d’au revoir (Echo du Binos), le dit lui-même :

« Le futur est engagé dans plusieurs domaines. […] Les études de plusieurs projets sont bien avancées ou même terminées : la réhabilitation de la place de la Libération, la création d’un gymnase à proximité du futur collège, le réseau de cheminements doux et de pistes cyclables, un funérarium à côté du cimetière, la réfection de plusieurs voies, l’achat d’une parcelle de 2 ha pour la création d’un troisième groupe scolaire, de plusieurs parcelles pour un total de presque 4 ha pour l’agrandissement de la plaine de jeux de sports au complexe sportif de la Saudrune, des plateaux ralentisseurs avenue Marie Curie et au quartier des Aujoulets »

Comment ? RIEN DE TOUT CELA N’A ÉTÉ RÉALISÉ, EN TANT D’ANNÉES ? JUSTE DES ÉTUDES.

À part des études, qu’est-ce qui a été réalisé pendant le mandat auquel a participé Mr Bouteloup ? Certes une politique financière a été mise en œuvre. Mais cela n’est pas un projet. POUR METTRE EN PLACE CETTE POLITIQUE FINANCIÈRE, IL A SUFFI DE DIRE NON AUX DÉPENSES.

FACILE et RAPIDE me direz-vous ? Sauf que dans ce même temps la commune a souffert de cette léthargie, bridant son évolution, la contraignant à stagner.

Mais de projets, point. Des études sont en cours… TANT D’ANNÉES POUR SEULEMENT DES ÉTUDES ET SI PEU DE RÉALISATIONS ? Combien ces ÉTUDES, dont celles, en pure perte, du crématorium, ont-elles COUTÉ AUX SEYSSOIS ?

La révision du PLU n’est pas non plus une réalisation. Elle engage l’avenir, oui. Mais à un mois près, n’aurait-il pas été plus logique, plus sage, plus fair-play, de laisser le soin à la nouvelle équipe issue des élections de définir elle-même le cadre dans lequel elle souhaitait mettre en œuvre sa politique et ses projets ?

Là, le cadre de l’évolution de notre commune est figé par une équipe qui dans sa grande majorité s’en va aussitôt après. Quant à MONSIEUR BOUTELOUP, ASSUMERA-T-IL LA DÉGRADATION DE NOTRE QUALITÉ DE VIE PROGRAMMÉE DANS LE NOUVEAU PLU : multiplication des collectifs, étouffement de la ville, sans aucun projet de voirie, de contournement, aucun réel projet environnemental. Un manque de créativité total. Une gestion à la petite semaine.

Sur quoi veut se pencher Monsieur Bouteloup ? Mr Bouteloup nous dit qu’il veut se pencher sur l’avenir de Seysses. Mais si déjà il se penchait sur le présent de Seysses ? SI DÉJÀ PENDANT 6 ANS IL S’ÉTAIT PENCHÉ SUR LE PRÉSENT DE SEYSSES ? PARCE QUE L’AVENIR C’EST BIEN, MAIS AVEC L’ÉQUIPE DONT IL A FAIT PARTIE, SI ON A PRÉPARÉ L’AVENIR, ON L’A PRÉPARÉ POUR LE PIRE, ET AUCUN D’ENTRE EUX N’A GÉRÉ LE PRÉSENT.

Et alors, quelle dégradation, le présent ! Malgré les nombreuses alertes lancées par de nombreux citoyens. Comble de l’ironie (ou de la provocation ?) Mr BOUTELOUP, QUI A ÉTÉ SOURD PENDANT 6 ANS ET N’A RIEN FAIT, donne comme sous-titre à son premier tract : « de l’écoute à l’action ». On croit rêver… IL RETROUVERAIT DONC L’AUDITION ET LA CAPACITÉ D’ÊTRE UTILE AU MOMENT DE SE PRÉSENTER MAIRE ?

LA POLITIQUE, SURTOUT MUNICIPALE, PAR CE QU’ELLE EST AU PLUS PROCHE DES CITOYENS EST UNE AFFAIRE SÉRIEUSE.

A suivre……

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *